Toms Harjo

Toms Harjo

Toms Harjo, jeune photographe, a décidé d'exposer sa propre expérience comme Témoin de Jéhovah, surtout connu pour leur célèbre activité d'évangélisation de porte en porte, la Bible à la main.

La foi, sous des formes multiples, demeure présente et vivante chez toutes les générations, y compris donc chez les jeunes. La religion est un élément structurant de l’identité et aujourd'hui pour les jeunes, soucieux de leur image, ils leur est difficile d’affirmer leur foi.

Le travail du jeune photographe letton Toms Harjo dévoile, non pas défendre ou expliquer, ces « lieux » pour s’exprimer, pour prendre forme et grandir. La série de photographies entremêle des portraits et des paysages. Hiver, gel et simplicité, les images véhiculent une beauté brute et vraie.

Le travail photographique de Toms Harjo consiste à prendre en photos des lieux symboles, en passant par le portrait individuel de ces jeunes qui vivent et se construisent dans la foi.

Il y a bien un réel enjeu dans la relation au sujet traité. Toms Harjo donne un statut aux espaces, aux objets et bien sûr aux personnes qu'il représente.

Il capte la vérité intérieure et construit un portrait collectif d'une communauté. Solennelles, les photographies enseignent d'un côté le banal d'une liberté « hors-norme » et de l’autre côté tout un système de valeurs morales et de lois célestes éternelles comme cette photo ou un jeune homme soutient du bout du nez une cigarette. Chez les Témoins de Jehovah, on ne fume pas pour éviter de souiller le corps. Cette photographie explore des situations difficiles, comme tous jeunes, où on cherche à approcher ses luttes intérieures sans les transgresser.

Pour prendre de la distance et ne pas tomber dans le photojournalisme ou le documentaire, Toms a décidé de prendre des modèles n'appartenant pas à la congrégation. Ces jeunes hommes, utilisés comme des reflets du jeune photographe sont intenses. Leurs attitudes, à genoux sur la glace ou assis le regard fixe, ne semblent pas naturelles. Ils sont différents comme séparés du reste de la société. Mis au pilori en public, l'une des photos montre un jeune Témoin de dos confrontré au regard du reste de la société. Comment être un jeune voulant vivre selon ses croyances sans se sentir un paria ? Chaque portrait individuel est un croisement entre un portrait personnel, privé, intime et le lien à l’histoire collective.

Dans la mer, la baignoire vidée, nombreuses sont les photographies faisant référence au baptême. Pour un Témoin de Jéhovah, le baptême est le moment le plus important de sa vie. Toms Harjo représente des pratiques religieuses extrêmement reconnaissables qui ont été dépouillées pour être « révélées ». Le spectateur observe un projet où le dévouement, les routines et les rituels et la communauté peuvent être compris honnêtement.

Toms Harjo passe, subtilement, derrière la façade et relate une route solitaire. Les images interagissent entre elles. Les lieux semblent tranquilles, car ils sont situés dans un paysage permanent et magnifique. L’attention de l'exposition est attirée sur la capacité évocatrice de chacune de ses images, chargée d'une grande beauté visuelle et d'un fort lyrisme où la spiritualité et les jeunes sont inévitablement unis.

Toms Harjo trouve l'équilibre pour que chacun, croyant ou non, regarde et approche des convictions intérieures et vivaces. In the Thuth est une histoire personnelle d'un jeune Témoin de Jehovah et une confrontation à la foi dans un monde de plus en plus laïque.

  • Partager cet article :
Contemporain sur Facebook