White Cube - Galerie d’art contemporain et refuge artistique

Lieu privilégié de l’art contemporain subdivisé physiquement en deux places d’exposition à Londres et à Hong Kong, la Galerie White Cube expose les oeuvres d’artistes dans un espace cubique conceptualisé de façon épurée.

Véritable temple de l’art contemporain, la Galerie White Cube fut conceptualisée en 1993 par Jay Jopling et le design effectué selon ses recommandations personnelles, par l’architecte Claudio Silvestrin. La Galerie d’origine fut re-localisée au début des années 2000 dans le quartier East End de Londres. Refuge artistique incontesté de tout Londres, elle s’impose et revendique son statut de Galerie d’art contemporain la plus courue du monde à l’heure actuelle.

Après de multiples déménagements et réaménagements, le White Cube propose désormais plus de 1500 mètres carrés de surfaces d’exposition réparties sur deux étages. La Galerie qui vise une démarche postmoderne de l’art s’avère être à la croisée des chemins des rencontres artistiques entre des artistes adulés de l’art contemporain anglais tels que Damien Hirst et Tracey Emin, et également d’artistes internationalement reconnus.

Refuge artistique incontesté de tout Londres, elle s’impose et revendique son statut de Galerie d’art contemporain la plus courue du monde.

Le White Cube offre un programme appelé «Inside the White Cube» qui vise à mettre en avant les oeuvres d’artistes n’ayant encore jamais été exposés à la Galerie. Il s’agit d’une plateforme d’exploration des nouvelles techniques et nouveaux concepts de l’art contemporain international. Très influente dans sa philosophie artistique, elle permet aux artistes un espace intime où ils peuvent présenter une oeuvre unique ou plusieurs de leurs oeuvres. Galerie commerciale contemporaine encensée, elle se permet d’imposer toutefois une règle stricte à l’effet qu’un artiste ne peut y être exposé qu’une seule fois.

Les salles d’expositions sont spacieuses et lumineuses permettant ainsi une meilleure valorisation visuelle des oeuvres qui y sont présentées. Certaines expositions sont produites dans un salon privé et l’on y offre la bière gratuite pour les visiteurs.

Photo par Kunsthalle Rostock

  • Partager cet article :
Contemporain sur Facebook