Le designer Philippe Starck

Philippe Starck a rapidement compris que le design touche tous les domaines (architecture, mobilier, objet, etc.) et cela lui permet créer des objets ou des systèmes s'adaptant sans cesse aux mutations contemporaines.

Grand nom du design français depuis plus de trente ans, Philippe Starck ne cesse de développer son œuvre dans un souci d'inventivité et d'utilité.

Le design
Le design est avant tout une façon de créer des objets ou des systèmes permettant d'améliorer la vie des êtres humains, entre art et technicité. Philippe Starck l'a très rapidement compris : le design touche tous les domaines (architecture, mobilier, objet, industrie, vêtement, etc.) et lui permet de développer une œuvre prolifique s'adaptant sans cesse aux mutations contemporaines.

Les débuts de Philippe Starck
Fils d'un ingénieur en aéronautique, il est très vite passionné par le dessin mais aussi par la « construction ». Il démonte et remonte vélos, motos et autres objets en regardant son père concevoir des avions de ligne. Il fait ensuite ses études à l'école d'art décoratif de Camondo à Paris. En 1979, il crée Starck Products, une société de design industriel où il pense principalement des objets de consommation courante dans un souci de démocratisation, alliant précision et fonctionnalité et en travaillant notamment avec de grands éditeurs italiens tels que Alessi et Kartell.

La consécration
Tout au long de sa carrière, Philippe Starck restera attaché aux objets de tous les jours, allant du presse-citron (Juicy Salif, 1990) à la brosse à dent (Dr Kiss, 1996), en passant par son article phare, le fauteuil Louis Ghost (2008), ou plus récemment la Freebox.

Cela ne l'empêchera pas de travailler pour les plus hautes sphères : dès les années 1980, il se fait décorateur pour les appartements du Président de la République à l'Elysée, puis designer pour le café Costes qui deviendra rapidement l'endroit à la mode. Il exporte son talent à l'étranger en décorant des endroits qui se transforment en des lieux de plaisir et de rencontres : l'hôtel Mondrian à Los Angeles, le Hudson à New-York, le Peninsula Hotel à Hong Kong, etc.

Philippe Starck, un visionnaire
Ce qui rend Philippe Starck omniprésent – au-delà des musées qui le consacrent (dont le Musée des Arts Décoratifs à Paris et le MOMA à New York) et des prix qui l'honorent (Grand Prix du Design Industriel, Commandeur des Arts et Lettres, etc.) – ce sont sa passion et sa vision. Dès le début de sa carrière, il prend en compte les aspects environnementaux de ses projets.

Premier Français invité à participer aux conférences TED (Technology, Entertainement et Design), il continue de s'interroger avec humour sur les origines profondes du design en retraçant sa carrière et l'histoire de l'humanité.

L'aboutissement de ces questionnements peut être écouté dans le documentaire Futur par Starck (Arte), où le designer tente de répondre à la question « Quel sera notre avenir ? À quoi ressemblerons-nous demain ? Le progrès est-il forcément synonyme de mieux-être ? ».

Des questions grandement philosophiques qui démontre les nombreuses qualités qui font de Philippe Starck un designer d’exception pouvant se permettre de déclarer « subversif, éthique, écologique, politique, humoristique : voici l'idée que je me fais de mon devoir de créateur ».

  • Partager cet article :
Contemporain sur Facebook